Document sans titre
Document sans titre
  Document sans titre
Login :
Passe :
 
Retour à l'accueil Être Enseigné Être informé E-Services Forum de Discussions Espace Membre

     
Enseignements Exhortations Articles Audios Proposer une ressource  
     
  Vous êtes ici : Accueil > Être Enseigné > Famille > Enseignements > Comment vous comportez-vous vis-à-vis de vos enfants ?  
     
Document sans titre
  Document sans titre Fluctuation des sentiments dans l'amour de (Paul Mbunga Mpindi)
Les Rubriques
Enseignements
Des enseignements sur divers thèmes...
Exhortations
Courtes et édifiantes...
Enseignements Audio
Des sons mp3 sur le mariage et les fiançailles..
Articles
Traiter des sujets d'actualité ou des sujets divers...
Proposer une ressource
Poster vos enseignements, vos exhortations et vos articles sur le mariage et les fiançailles...

LES CATEGORIES
Affaires d' hommes ()
Affaires de femmes ()
Astuces pratiques ()
Célibat ()
Famille ()
Fiançailles ()
Jeunes ()
Mariage ()
Nuit de Noces ()
Sexualité ()
Témoignages ()
Traditions et Coutumes ()
Vie de couple ()
Document sans titre

Document sans titre
 
Catégorie : Famille
Comment vous comportez-vous vis-à-vis de vos enfants ?
Posté le 26-01-2011 | 2822 lecteurs | 0 commentaires

“Comme il était encore loin, son père le vit et fut touché de compassion.” Luc 15.20

Chuck Colson raconte : “Lors d’une visite au palais de Buckingham, le prince Philippe me demanda : Que pourrions-nous faire pour réduire le taux de criminalité en Angleterre ? Je lui répondis : Envoyez davantage d’enfants à l’école du dimanche ! Il pensa que je plaisantais, mais je lui citai une étude approfondie faite par la sociologue Christy Davies. Elle découvrit que, dans les années 1800, la société britannique souffrait d’un niveau de criminalité et de violence très élevé, mais que ce taux s’effondrait au cours du siècle jusqu’au début du XXe siècle. Pourquoi la nation tout entière avait-elle changé ainsi d’attitude à la fin du XIXe siècle ?

Au cours de ce siècle, de plus en plus d’enfants avaient été enrôlés dans les écoles du dimanche du pays au point d’atteindre 75% de tous les enfants du pays en 1888. Mais à partir de cette date le taux de présence dans les écoles du dimanche avait commencé à baisser, et le taux de violence et de criminalité à remonter dans la même proportion. Si nous remplissons les écoles du dimanche, nous pouvons changer le coeur des enfants et grâce à eux modifier l’attitude de toute notre société.”

Cela veut-il dire que nos enfants ne se perdront jamais en route ? Non, bien sûr, mais cela signifie qu’ils se souviendront un jour de la vérité qui leur a été enseignée à un plus jeune âge, qu’ils se souviendront de la joie de vivre “dans la maison du Père” et qu’ils voudront revenir sachant qu’ils y recevront un accueil chaleureux, dépourvu de reproches. Remarquez en passant que nous ne trouvons aucune critique, dans cette parabole de Jésus, à l’encontre du père de l’enfant prodigue. Il s’était comporté en tant qu’excellent modèle devant ses enfants : il les avait soutenus financièrement et émotionnellement.

Il les avait conseillés sans les forcer à agir comme lui. Il leur avait accordé la possibilité de se tromper et de s’éloigner de lui, tout en leur conservant une place lorsqu’ils voudraient revenir. Notre attitude vis-à-vis de nos enfants transparaît dans notre comportement de parents. Même si votre enfant s’est considérablement éloigné de vous, il a besoin de savoir que vous n’êtes pas indifférent, que vous l’aimez et continuez à prier pour lui et que vous serez prêt à l’accueillir chaleureusement le jour de son retour !

Source : http://www.saparole.com/
Catégorie : Famille
Nadounette , aiment cet article
De la même catégorie
0 Commentaires
Document sans titre

Connectez-vous pour utiliser ce service !
Login :
Passe :
   
Document sans titre
Envoyez des E-carte
   
requete invalide supp ip