Document sans titre
Document sans titre
  Document sans titre
Login :
Passe :
 
Retour à l'accueil Être Enseigné Être informé E-Services Forum de Discussions Espace Membre

     
Enseignements Exhortations Articles Audios Proposer une ressource  
     
  Vous êtes ici : Accueil > Être Enseigné > Vie de couple > Exhortations > Restaurer le couple et appendre à aimer (Partie 2)  
     
Document sans titre
  Document sans titre Réforme a apporter à la cérémonie de mariage de (Paul Mbunga Mpindi)
Les Rubriques
Enseignements
Des enseignements sur divers thèmes...
Exhortations
Courtes et édifiantes...
Enseignements Audio
Des sons mp3 sur le mariage et les fiançailles..
Articles
Traiter des sujets d'actualité ou des sujets divers...
Proposer une ressource
Poster vos enseignements, vos exhortations et vos articles sur le mariage et les fiançailles...

LES CATEGORIES
Affaires d' hommes ()
Affaires de femmes ()
Astuces pratiques ()
Célibat ()
Famille ()
Fiançailles ()
Jeunes ()
Mariage ()
Nuit de Noces ()
Sexualité ()
Témoignages ()
Traditions et Coutumes ()
Vie de couple ()
Document sans titre

Document sans titre
 
Catégorie : Vie de couple
Restaurer le couple et appendre à aimer (Partie 2)
Posté le 07-06-2011 | 3305 lecteurs | 1 commentaires

Le rôle de l’homme dans le couple selon le plan de Dieu

Avant de procéder à l’inventaire de ce qui a été détruit au niveau relationnel à cause de la dépendance, il est primordial de se rappeler quel était le plan initial de Dieu pour notre vie de couple. Puisque cette série d’articles s’adresse aux hommes avant tout, je ne m’attarderai pas au rôle de la femme, qui est de cultiver un esprit de soumission. De toute façon, la soumission n’est pas quelque chose que l’on peut exiger de l’autre. La soumission est une chose qui est demandée par Dieu est c’est donc à Dieu que notre épouse doit rendre compte. Nous n’avons pas à exercer de pression pour que notre femme soit soumise ou lui citer des versets bibliques pour la dissuader de toute désobéissance aux directives bibliques.

Certes, il existe certains moments où nous devons reprendre notre partenaire par rapport à sa conformité aux exigences bibliques. Mais avant même d’ouvrir la bouche sur le sujet, nous devons nous assurer que nous sommes nous-mêmes des modèles d’obéissance et de vertu. Sinon, toute tentative de reprendre l’autre ne fera qu’envenimer les choses, créer ressentiment et rébellion, et faire de nous des hypocrites moralisateurs. D’ici à ce que nous ayons suffisamment de crédibilité pour aborder avec notre épouse le sujet de la soumission, contentons-nous pour l’instant de mettre tous nos efforts et énergie à notre propre sanctification, sans laquelle aucun changement ne sera possible dans le couple.

Le leadership selon Dieu

La première chose à comprendre sur le couple et la famille est que nous en sommes le chef. Cela signifie que la femme à laquelle nous sommes unis et les enfants que nous mettons au monde sont sous notre autorité. Ces personnes ne nous appartiennent cependant pas. Elles nous sont confiées par Dieu afin que nous les dirigions avec un amour sacrificiel. Elles sont placées sous notre responsabilité. Nous sommes donc redevables de leur vie. Et nous aurons des comptes à rendre au Jugement Dernier. Je ne veux pas dire par là que si vous ne réussissez pas parfaitement, vous serez condamnés. Mais il est certain que si vous vous êtes préféré pendant votre vie ici-bas et que vous vous êtes placé en premier sur terre, vous serez parmi les derniers dans le Royaume des Cieux. Et bien entendu, si vous n’éprouvez aucun désir de vous amender, de mourir à vous-mêmes et de consacrer des efforts à restaurer votre couple, il est à craindre que vous ne connaissiez pas même Dieu.

Le leadership chrétien est un art spirituel qui ne peut s’exercer que sous la mouvance de l’Esprit Saint. C’est ce que j’ai compris (partiellement) et que je dois me rappeler sans cesse. Diriger une famille dans les voies de Dieu sans l’aide de Dieu est d’abord une incongruité et ensuite un acte suicidaire. Car une telle entreprise ne fera que multiplier les conflits et offrir à l’ennemi un terrain idéal pour semer la dévastation émotionnelle. Dans un tel contexte, l’homme réagira selon la chair en adoptant l’une ou l’autre des deux attitudes suivantes : Ou bien il s’accrochera désespérément à son autorité humaine et tendra à la tyrannie ou il abandonnera son rôle et laissera son épouse diriger le bateau en pleine dérive. Dans un cas comme dans l’autre, il n’en résultera que malheur et blessures pour tous les membres de la famille.

Nous voyons donc dès le départ que la dépendance sexuelle entraîne un problème fondamental : l’homme qui est asservi par le sexe vit selon la chair. Par son attachement idolâtre au plaisir, la vie selon l’Esprit lui est impossible. Donc, il est absolument incapable d’exercer le leadership que Dieu lui demande. Il condamne donc sa femme, ses enfants et lui-même à de nombreuses et inutiles souffrances.

L’homme de Dieu aime et dirige sa famille de la même façon que Christ aime et dirige l’Église. Il ne s’agit pas d’une tyrannie visant à assouvir les désirs égoïstes de l’homme, ni d’une démocratie où le chef ne peut prendre aucune décision sans l’approbation de tous. Il s’agit d’un leadership flexible et ouvert, motivé par le désir de glorifier Dieu et de faire passer les besoins du prochain avant nos propres besoins. L’homme de Dieu se soucie peu de ses droits et libertés. Ce qu’il cherche avant tout, c’est d’être une bénédiction pour tous et de refléter le visage de Christ parmi les siens. Jésus nous a montré ce que devait être notre attitude lorsqu’il a lavé les pieds de ses disciples. Alors qu’il était l’Emmanuel, Dieu parmi nous, il aurait pu revendiquer ses droits et s’établir en tant que roi ultime des peuples. Mais il s’est fait serviteur de tous, comme le rappelle Paul:

« Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. » (Philippiens 2:3-8)

Certains diront alors: « Oui mais ma femme ne mérite pas que j’agisse ainsi avec elle. » Peut-être. Comme nous ne méritions pas que Christ agisse ainsi envers nous. Ce principe biblique ne va pas au mérite. Il découle de l’amour inconditionnel de Dieu. Si l’amour de Dieu est en nous, nous ne l’endiguerons pas par un coeur endurci, comme si l’amour et l’esprit de service n’étaient que des friandises que nous distribuons sporadiquement lorsque nous jugeons que notre partenaire répond à nos exigences personnelles. Notre rôle en tant que leader est de donner l’exemple. En nous conformant aux directives de Dieu et en offrant notre amour inconditionnel, quelle que soit l’attitude de notre épouse envers nous, nous accomplissons la loi et les prophètes. Et nous nous approchons de la perfection spirituelle. Car nous mourrons en nous-mêmes et laissons notre Seigneur vivre en nous.

Notre nature charnelle s’objectera peut-être ainsi: « La belle affaire! Quel avantage ai-je à être le leader si c’est pour devoir agir en serviteur? » D’abord, on se moque des avantages car nous sommes dans le couple pour donner et non pour recevoir. Tout ce dont nous avons besoin est en Christ. Et tout ce que nous avons, nous le redonnons librement à l’autre, sachant que des fleuves d’eaux vives coulent de notre sein et que les grâces de Dieu sont inépuisables. Ce monde nous a enseigné l’amour parasitaire. Nous entendons constamment des chansons qui disent: « Aime-moi… je ferai tout ce que tu veux… ouvre-moi ton coeur… je ne suis rien sans toi ». Il n’en est pas ainsi des enfants de Dieu. Lorsque nous avons liés nos vies par le mariage, nous avons adopté une maxime: JE t’aimerai à la vie et à la mort. » Cela ne signifie pas que nous devons nous plier à tous les caprices de notre partenaire. Mais que nous devons répondre à ses BESOINS affectifs et physiques. Nous devons être tout amour et tout service, mais toujours dans le cadre d’une vie qui a un direction donnée par Dieu. Ainsi, nous ne sommes jamais « abusés » mais au service de l’autre dans le cadre du plan de Dieu pour notre vie. Car avant de répondre aux besoins de notre épouse, nous devons nous assurer de répondre aux demandes de Dieu. Ainsi, nous évitons de verser dans l’excès. Notre femme est notre bien-aimée, mais elle n’est pas notre dieu ou notre dirigeante. Elle est la fleur précieuse que Dieu nous a confié afin que nous la chérissions de tout coeur et avec dévotion.

Source : http://parsagrace.wordpress.com/
Catégorie : Vie de couple
De la même catégorie
1 Commentaires
L’homme de Dieu aime et dirige sa famille de la même façon que Christ aime et dirige l’Église. Il ne s’agit pas d’une tyrannie visant à assouvir les désirs égoïstes de l’homme, ni d’une démocratie où le chef ne peut prendre aucune décision sans l’approbation de tous. Il s’agit d’un leadership flexible et ouvert, motivé par le désir de glorifier Dieu et de faire passer les besoins du prochain avant nos propres besoins. L’homme de Dieu se soucie peu de ses droits et libertés. Ce qu’il cherche avant tout, c’est d’être une bénédiction pour tous et de refléter le visage de Christ parmi les siens. Jésus nous a montré ce que devait être notre attitude lorsqu’il a lavé les pieds de ses disciples. Alors qu’il était l’Emmanuel, Dieu parmi nous, il aurait pu revendiquer ses droits et s’établir en tant que roi ultime des peuples.
Posté par ndiku_fredos le 03-10-2012 à 10:03:59
Document sans titre

Connectez-vous pour utiliser ce service !
Login :
Passe :
   
Document sans titre
Séminaire ITONDA V2.0 - Veux-tu te marier? Comment te prépare-tu?
   
61 connectés actuellement
Document sans titre
Séminaire ITONDA V2.0 - Veux-tu te marier? Comment te prépare-tu?

Aléatoires
Le Mariage
Enseignements
Trois garde-fous contre l'adultère
Exhortations
La sexualité, un signe d’une complémentarité homme-femme voulue par Dieu (Jean-Jacques Meylan)
Enseignements
Blague : Une lettre d’un élève de terminale C à une fille de 4ème
Articles
Les querelles conjugales
Articles
Forum de Discussions
BONJOUR
0 réponses
BONJOUR
0 réponses
BONJOUR
0 réponses
Mots Clés
Document sans titre   Préservatif    Mariage    Robes de mariée    Fiançailles    Bonheur    masturbation    Grossesse    Communication    Sexualité    Adultère 

 

Document sans titre
Portail AMOUR CHRETIEN • Le Portail Chrétien Spécialement dédié au Mariage !
contact@amourchretien.com www.amourchretien.com
© AMOUR CHRETIEN 2009 • Tous droits réservés • Design ChristDoWeb
Nycodem.net
ChristDoWeb.Com