Document sans titre
Document sans titre
  Document sans titre
Login :
Passe :
 
Retour à l'accueil Être Enseigné Être informé E-Services Forum de Discussions Espace Membre

     
Enseignements Exhortations Articles Audios Proposer une ressource  
     
  Vous êtes ici : Accueil > Être Enseigné > Fiançailles > Enseignements > L'Amitié: jusqu'où?  
     
Document sans titre
  Document sans titre Le mariage selon le Nouveau Testament de (Paul Mbunga Mpindi)
Les Rubriques
Enseignements
Des enseignements sur divers thèmes...
Exhortations
Courtes et édifiantes...
Enseignements Audio
Des sons mp3 sur le mariage et les fiançailles..
Articles
Traiter des sujets d'actualité ou des sujets divers...
Proposer une ressource
Poster vos enseignements, vos exhortations et vos articles sur le mariage et les fiançailles...

LES CATEGORIES
Affaires d' hommes ()
Affaires de femmes ()
Astuces pratiques ()
Célibat ()
Famille ()
Fiançailles ()
Jeunes ()
Mariage ()
Nuit de Noces ()
Sexualité ()
Témoignages ()
Traditions et Coutumes ()
Vie de couple ()
Document sans titre

Document sans titre
 
Catégorie : Fiançailles
L'Amitié: jusqu'où?
Posté le 09-11-2009 | 2593 lecteurs | 7 commentaires

I. Un amour libre de toute culpabilité?

Depuis plusieurs années, nous observons dans les journaux, les livres, les films, les conversations, un courant de libéralisation sexuelle qui incite à parler de la sexualité de façon aussi ouverte et objective que de toute autre question. Les tabous sexuels ont perdu beaucoup de terrain; la franchise et la spontanéité ont remplacé la tendance au mensonge et au secret. C'est de beaucoup préférable pour la préparation au mariage qui sera l'objet de notre réflexion.

Il y a pourtant, à cette libéralisation, de nombreux aspects négatifs. Pensons à toutes ces affiches dont l'image et le texte ont pour but d'éveiller la pulsion sexuelle, crûment, sans aucun rapport avec le respect de l'individu, ni avec la tendresse et l'amour. Mais peut-on parler d'amour véritable qui ne soit pas fondé sur le respect mutuel?

De petites annonces paraissant dans les journaux et les magazines (sans parler des films érotiques ou pornos) suggèrent de charmants compagnons de loisirs. Ensuite on aboutit à des pratiques anormales comme les proposent la plupart des sex-shops avec toutes sortes d'accessoires disponibles pour vivre sa sexualité tout seul.

Est-il étonnant de constater (selon une statistique récemment publiée dans un quotidien fribourgeois ) que 46,5 % des jeunes interrogés disent avoir eu une relation sexuelle à partir de 17 ans déjà? Ces résultats correspondent à ceux d'une enquête similaire effectuée dans le canton de Vaud en 1990. C'est vrai que la pulsion sexuelle est un besoin humain fondamental et que le souhait de chacun de pouvoir satisfaire cette pulsion, de la rendre de plus en plus épanouissante, est très naturel. Mais, alors, comment agir quand quelque chose en nous réclame une satisfaction rapide des besoins sexuels ? Comment se protéger contre les relations préconjugales ? Comment répondre à notre grand désir d'être aimé ou au désir d'aimer ?

Il me semble important de se situer par rapport à tout cela. Le monde chrétien doit prendre ses responsabilités, avoir un comportement qui refuse la destruction systématique de toute pudeur et de la maîtrise de soi. Tandis que le sexe est devenu un produit de consommation dans notre société, nous devons retrouver les vraies valeurs de la sexualité telles que Dieu les a voulues.

Selon un psychiatre américain, le Dr. Joël Moskowitz, un nombre croissant de jeunes sont déçus de leurs expériences sexuelles préconjugales. Et il constate qu'actuellement un bon nombre de jeunes choisissent de rester chastes en attendant leur mariage. Il explique encore dans sa revue scientifique spécialisée sur les questions conjugales et sexuelles que l'on assiste actuellement sur le campus des universités de l'est des Etats-Unis à un retour à des valeurs spirituelles. De nombreux jeunes se rendent compte que les relations sexuelles passagères n'apportent pas la satisfaction et la sécurité désirées. On reconnait plus facilement que l'absence d'engagement est l'une des principales faiblesses de la soi-disant libération des moeurs sexuelles. Je ne sais pas quelle est l'ampleur réelle de ce mouvement décelé par ces médecins américains. Mais je souhaite qu'il s'amplifie, qu'il franchisse l'Atlantique et les autres océans pour le bien des jeunes générations.

La parole de Dieu nous enseigne clairement que la sexualité est à vivre sans culpabilité au sein du couple marié. C'est dans ce cadre seulement que nous pouvons nous engager avec toute notre personne et pas seulement avec nos organes sexuels. Notre union nous engage à prendre soin l'un de l'autre dans la vie quotidienne avec tout ce qu'elle englobe. C'est pourquoi il est important d'appliquer les principes bibliques durant la période des fréquentations et de la préparation au mariage.

Il. Dix conseils pour les fréquentations

Ce temps de préparation au mariage est de moins en moins populaire. Il est écrit: «Ne réveillez pas l'amour avant qu'elle le souhaite» (Cant 2:7) Il faut donc s'accorder du temps pour mieux se connaître. Je vous propose, chers lecteurs, quelques questions que nous pouvons nous poser en rapport avec cette période de fréquentations, qui est un temps très important dans la perspective d'une union durable.

2.1 Suis-je vraiment amoureux?

Quel est l'élément qui peut m'indiquer si je me trompe ou non ? Vous allez être déçus, car il n'existe pas de formule toute faite pour déterminer s'il s'agit d'amour vrai. Pourtant, il y a plusieurs questions qu'un jeune peut se poser avant de se marier.

Il faut comprendre qu'il y a une différence entre ce qu'on appelle «tomber amoureux» et l'amour véritable. Le sentiment amoureux est lié à nos émotions sexuelles. C'est l'attirance temporaire que tout être humain normal ressent face à un certain type de personnes de l'autre sexe. Cette attirance est naturelle et nous donne le courage d'entrer en relation avec le sexe opposé. Cependant, cette pulsion doit être étayée par des dispositions plus profondes, par un amour permanent, indépendant de l'aspect physique ou de la séduction. L'amour véritable est une consécration totale de l'intelligence, des émotions, de la volonté; il accepte la mise en commun des projets d'avenir et de toutes les activités de la vie.

Rien, absolument rien, ne peut garantir qu'une fréquentation basée sur des rapports sexuels aboutira à la vie commune et au mariage. Il faut au contraire d'abord et avant tout se découvrir sur un plan humain, social et psychologique. On n'est jeune qu'une fois, les occasions perdues pour se connaître dans le cadre de la simple amitiés ne se rattrapent pas si nous avons brûlé les étapes. Garder les relations intimes pour le mariage vaut la peine, cela permet d'apprendre à se connaître sans hypothéquer l'avenir et d'examiner s'il y a vraiment complémentarité dans notre relation, s'il y a vraiment de l'amour l'un pour l'autre. Qu'est-ce que le véritable amour ? Nos contemporains pensent couramment que le mot « amour» est synonyme de «sexualité», mais la Bible nous enseigne que l'amour est surtout et avant tout «service de l'autre» .Il est écrit que: «Dieu est amour» (I Jean 4:16). L'amour véritable me fait chercher le bien de l'autre. (I Jean 3: 16). La meilleure définition de l'amour se trouve en 1 Cor 13, un vrai cantique à l'amour. L'amour qui est patient, serviable, l'amour qui n'est pas envieux, qui ne se vante pas...etc, cet amour-là est la clef d'une relation durable. C'est sur lui que nous pouvons bâtir et construire notre avenir.

2.2 Cette personne croit-elle au Christ ou non ? Est-ce que nous nous aidons mutuellement à nous rapprocher du Seigneur ?

Pour le véritable enfant de Dieu, c'est la question essentielle, n'est-ce pas? Nous devrions savoir que la Bible dit formellement que le vrai chrétien ne doit pas se marier avec un incroyant. « Ne vous mettez pas avec les incrédules sous un joug étranger. Car, quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité, ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?» (2 Cor 6:14-17) On pourrait dire que se marier avec un inconverti est un péché contre Dieu mais aussi le début de nombreux problèmes pour soi-même. Que vont devenir les enfants qui un jour naîtront de ce mariage? Se marier avec un incrédule peut être le plus grand échec de sa vie ! Regardez autour de vous et vous serez très vite convaincus de cette réalité écrasante.

C'est pourquoi il est très important que nous appartenions tous les deux à Dieu, que nous écoutions sa Parole, et que le Seigneur ait la première place dans notre vie. De bons partenaires s'aident mutuellement à croître dans cette relation. Il faut que nous nous encouragions mutuellement à fréquenter d'autres chrétiens. Sur un plan purement pratique, nous devrions nous mettre d'accord sur l'église à laquelle nous nous rattacherons. Aimer Jésus signifie aimer ceux qui le suivent et les rencontrer régulièrement dans un lieu choisi à cet effet pour l'adorer.

2.3 Suis-je fier(fière) de celle (ou de celui) que je fréquente? Pouvons-nous bien communiquer, bien travailler ensemble? Sommes-nous sur la même longueur d'ondes intellectuellement?

Le mariage chrétien n'est pas simplement une association contractée pour le plaisir. Elle l'est aussi dans les difficultés et dans le travail. Ceci vient tout naturellement lorsque l'on vit ensemble. Considérez-vous que votre futur conjoint a des capacités inférieures aux vôtres ? Considérez-vous qu'il (ou elle) serait un motif de honte, un poids dans votre vie ? Si oui, alors rompez vos fréquentations, car votre amour n'est pas authentique. Il ne faut pas regarder uniquement à l'aspect physique (extérieur) ou aux dons intellectuels (intérieur). Les deux choses constituent la personnalité de chaque être humain et peuvent difficilement s'apprécier séparément.

2.4 Est-ce que j'ai du respect pour lui (ou pour elle) ou est-ce que je me permets certaines libertés en le (la) traitant mal ou en abusant de lui (d'elle ) ? Sommes- nous à l'aise dans notre manière de prendre des décisions ensemble?

Mon futur conjoint n'est pas un objet ou un jouet avec lequel je passe le temps. L'amour véritable est toujours accompagné du don de soi; l'amour partage, s'intéresse à ce que fait l'autre. C'est pourquoi il n'est pas permis d'acquérir l'amour par force. Est-ce que je veux toujours avoir raison dans mes opinions et mes désirs, ou est-ce que je cherche le bien de l'autre et la satisfaction de ses désirs? Le texte de 1 Corinthiens chapitre 13 nous exhorte à chercher le bien de l'autre et non le nôtre. Le véritable amour pousse à faire du bien à la personne aimée en s'oubliant soi- même. Si l'un des deux partenaires fait pression sur son futur conjoint, qu'il prétend aimer, cela ne tient pas du don de soi, ni du véritable amour.

2.5 Quand je suis en prière avec lui (ou avec elle), est-ce que je ressens la paix de Dieu en pensant au mariage? Et dans quelle mesure la présence de Dieu au sein du couple contribue-t-elle à créer et à maintenir une parfaite confiance mutuelle ?

L'amour devrait toujours être basé sur la confiance, elle est aussi une assurance, une sérénité. S'il y a des doutes, alors il y a danger. Dieu désire que sa paix règne dans nos coeurs. (Co13:15)

C'est pourquoi il est extrêmement important de nourrir sa relation avec Dieu. En réalité le futur couple n'est jamais seul: il doit savoir qu'une troisième personne l'accompagne et que la paix de Dieu est absolument indispensable au bonheur du futur couple.

2.6 Est-ce que nous pouvons parler ensemble pendant de longues heures sans nous ennuyer, ou n'avons- nous rien à nous dire au bout d'un moment ? Pouvons-nous nous détendre ensemble ?

L'amour sans communication meurt très vite. Je vous parle ici d'une communion spirituelle et culturelle, d'une découverte des centres d'intérêts du partenaire. Mais la vie n'est pas faite uniquement de discussions. Les partenaires d'un couple doivent aussi pouvoir s'aider mutuellement à se relaxer, à rire et à s'amuser. Combien vite, dans cette période de fréquentations, l'être humain recherche le contact physique plus que la communion spirituelle? Pourquoi laisser troubler sa conscience ? Quand Dieu impose une restriction, Il l'impose toujours pour notre bien, car Il agit par amour .Est- il nécessaire de rappeler qu'il ne faut peut-être pas se retrouver dans des endroits trop isolés? Il est bon de se fixer des limites et de mettre certaines conditions aux promenades à deux. Dieu nous appelle à la sainteté en toutes choses {1 Thess 4:4-8). Bien que Dieu ait créé la sexualité, il l a faite pour être pratiquée au sein même du mariage.

2.7 Est-ce que je trouve la personne avec laquelle je pense me marier physiquement attrayante ?

Cette évaluation peut vous paraître ridicule ou déplacée. Détrompez-vous ! Elle a son importance. Certains jeunes choisissent de se marier sans apprécier physiquement leur conjoint. Dieu nous a créés esprit, âme et corps. Eh bien, l'amour s'inscrit dans toutes ces perspectives. Alors gardons-nous de mépriser ou d'écarter la dimension physique comme si elle était impure ou culpabilisante. Il est merveilleux que Dieu me donne la possibilité de me sentir plutôt attiré par cette personne que par une personne quelconque.

2.8 Est-ce que je me sens apte à assumer et à respecter la complémentarité entre homme et femme telle que Dieu l'a créée ?

L'homme et la femme sont de sexe différent L'enjeu de la vie commune consistera donc à tirer avantage de cette différence. C' est le début d'un long apprentissage. Il est clair qu'il n'existe pas de maîtres en la matière, et que même s'il existe une préparation au mariage, la très grande majorité des gens qui fréquentent partent tout simplement à la découverte. L'important me semble de savoir et d'accepter qu'un apprentissage soit nécessaire et qu'il faille du temps pour développer nos relations dans tous les domaines. Devenir compagnons, cela veut aussi dire accepter une limite double: nul ne doit être le dominateur de l'autre, et nul ne doit tenter de suivre seul son chemin, sans la pleine collaboration de son conjoint.

2.9 Comment réagit mon cercle d'amis en rapport avec ma fréquentation? Pouvons-nous accepter et apprécier nos parents et amis respectifs?

L'avis des parents et des amis peut être important. Si vraiment nos parents et nos amis ne donnent pas leur approbation, il n'est pas sage, il est même dangereux de persister dans nos plans. L'obéissance d'un jeune à ses parents est agréable au Seigneur (cf: Eph 6: 1 ). L'avis des amis est aussi important (cf: Pr II: 14; 15 :22). S'il y a opposition, cherchez honnêtement à savoir pourquoi. Peut-être qu'un simple éclaircissement de votre part résoudra tout. L'homme fut créé pour être en communion avec ses semblables, pour vivre en relation avec son prochain. C'est dans ce cadre que l'être humain peut croître, se développer et mûrir. C'est ainsi qu'il s'entourera d'amis!

2.10 Suis-je prêt à attendre le temps nécessaire avant de me marier? Maîtrisons-nous notre sexualité ? A vons-nous discuté de chacun des domaines de notre vie future à deux?

Quand une personne est exagérément pressée de se marier, c'est souvent le signe que quelque chose ne va pas bien. Le véritable amour sait attendre avec patience le moment adéquat. Il faut que les deux partenaires aient la même conviction sur ce point si important. Dans un couple nous sommes toujours à deux pour prendre les décisions importantes.

III. Victoire sur la tentation: est-ce possible?

Notre coeur aspire à être aimé, à connaître une intimité profonde avec le sexe opposé. C'est ainsi que Dieu nous a créés. Dans l'enfance, nous recherchons la compagnie des camarades du même sexe et plus ou moins du même âge. Quand nous arrivons à la puberté, l'intérêt pour le sexe opposé s'éveille, car nous avons été créés ainsi. Mais au milieu de cet intérêt tout nouveau pour le sexe opposé, notre coeur continue à chercher une relation plus spéciale et plus exclusive avec une seule personne. Tout notre être réclame une véritable fidélité de notre compagnon. On cherche quelqu'un avec qui partager sa vie, quelqu'un à qui l'on puisse révéler les profondeurs de son âme, de ses pensées, de ses émotions, de ses désirs les plus secrets.

Il est écrit: «Celui qui trouve une femme trouve le bonheur; c'est une grâce qu'il obtient de l'Eternel» (Pr 18:22).

Puisque nous sommes des hommes et des femmes faillibles, comment pouvons-nous être fidèles à un seul conjoint jusqu'à ce que la mort nous sépare? C'est là qu'intervient l'action de Dieu dans nos vies. La puissance de Christ, en agissant par son Esprit -Saint, nous garde en Jésus-Christ (Phil 1:6). Le chrétien sait que Dieu désire accomplir son oeuvre à travers nous (Ga12:20). La Bible est claire: Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption, mais celui qui sème pour l'esprit moissonnera de l'Esprit la vie éternelle (Ga16:7 ,8). D'où l'importance de commencer la vie à deux dans la pureté et la fidélité. La fidélité décidée, résolue, envers l' autre est un pilier sûr pour un bonheur conjugal durable.

Source : http://www.promesses.org/
Catégorie : Fiançailles
kiwilly , TabithaLeLoue , anomax , eordy , prunelle , lizenfr@yahoo.f , aiment cet article
De la même catégorie
7 Commentaires
serge
jusqu'à l'affinité si c'est possible par la grace de DIEU
Posté par serge le 09-11-2009 à 21:30:43
glorys
merci pour cette merveilleuse exhortation
Que Dieu vous en inspire davantage
Posté par glorys le 10-11-2009 à 15:36:52
très bon enseignement,que le seigneur vous bénisse
Posté par clamour le 12-11-2009 à 12:13:33
Que le Seigneur vous bénisse, car avec cet enseignement les choses deviennent plus clairespour moi..
Posté par comlabible le 28-01-2010 à 15:48:40
eordy
Enseignement tres edifiant,recevez plus d'onction de la part du seigneur.
Posté par eordy le 13-04-2010 à 17:23:07
JeanineK
je suis édifiée, je suis fortifiée, j'ai envie de plus faire attention à mes actes, à tout bénis l'auteur de ce message SEIGNEUR
Posté par JeanineK le 15-03-2011 à 08:57:52
et si on a un fiance qui aime s'isoler? que faire? c'est difficile de se promener en se tenant par la main et ne pas s'embrasser ensuite... je suis d'accord avec tout l'enseignement, mais je sais pas lui dire non, parceque je l'aime justement.ah, si tout etait tout simplement permis, peut-etre qu'on voudrait alors le contraire...?
Posté par lizenfr@yahoo.f le 22-01-2014 à 00:41:36
Document sans titre

Connectez-vous pour utiliser ce service !
Login :
Passe :
   
Document sans titre
IDÉES MARIAGE
   
62 connectés actuellement
Document sans titre
Séminaire ITONDA V2.0 - Veux-tu te marier? Comment te prépare-tu?

Aléatoires
Comment satisfaire son conjoint ?
Enseignements
Stratégie Pratique dans la Tentation
Enseignements
Que faire pour satisfaire son épouse?
Exhortations
Les rencontres sur Internet
Articles
Mariés deux fois
Articles
Forum de Discussions
BONJOUR
0 réponses
BONJOUR
0 réponses
BONJOUR
0 réponses
Mots Clés
Document sans titre   contraception    Vie de Couple    Sexualité    Robes de mariée    Communication    Homosexualité    masturbation    Grossesse    Jeunesse    Prière 

 

Document sans titre
Portail AMOUR CHRETIEN • Le Portail Chrétien Spécialement dédié au Mariage !
contact@amourchretien.com www.amourchretien.com
© AMOUR CHRETIEN 2009 • Tous droits réservés • Design ChristDoWeb
Nycodem.net
ChristDoWeb.Com