Document sans titre
Document sans titre
  Document sans titre
Login :
Passe :
 
Retour à l'accueil Être Enseigné Être informé E-Services Forum de Discussions Espace Membre

     
Enseignements Exhortations Articles Audios Proposer une ressource  
     
  Vous êtes ici : Accueil > Être Enseigné > Vie de couple > Enseignements > S’aider mutuellement à guérir les blessures du passé  
     
Document sans titre
  Document sans titre Entre époux : La base de l'unité de (Bernard Scheidegger)
Les Rubriques
Enseignements
Des enseignements sur divers thèmes...
Exhortations
Courtes et édifiantes...
Enseignements Audio
Des sons mp3 sur le mariage et les fiançailles..
Articles
Traiter des sujets d'actualité ou des sujets divers...
Proposer une ressource
Poster vos enseignements, vos exhortations et vos articles sur le mariage et les fiançailles...

LES CATEGORIES
Affaires d' hommes ()
Affaires de femmes ()
Astuces pratiques ()
Célibat ()
Famille ()
Fiançailles ()
Jeunes ()
Mariage ()
Nuit de Noces ()
Sexualité ()
Témoignages ()
Traditions et Coutumes ()
Vie de couple ()
Document sans titre

Document sans titre
 
Catégorie : Vie de couple
S’aider mutuellement à guérir les blessures du passé
Posté le 12-11-2009 | 100 lecteurs | 3 commentaires

Notre passé ressurgit forcément dans une relation de couple. Nous pouvons aider notre conjoint à guérir ses blessures, s’il y en a...


Lorsque j’étais enfant, il y a un endroit de la maison qui me terrifiait : c’était le grenier. Un silence inquiétant m’enveloppait alors que je pénétrais dans cette pièce qui me donnait la chair de poule. Des fils invisibles de toiles d’araignées tentaient faiblement de me capturer si je les approchais. Des formes mystérieuses, recouvertes de draps et de couvertures, croupissaient dans les coins, jetant des ombres suspectes sur le plancher en bois. J’étais convaincu que ce grenier contenait autre chose que juste des vieilleries oubliées. Quelque chose vivait là-haut, quelque chose qui défendrait son territoire sans merci contre de petits intrus comme moi.
Nous avons tous un grenier dans lequel nous rangeons notre passé. C’est un endroit où des reliques chargées d’émotions vivent encore sous des draps et dans des boîtes, repoussés dans les recoins de notre mémoire. Ces souvenirs des moments où nous avons failli envers les autres, où les autres ont failli envers nous, nous hantent encore et nous accusent. Ils contribuent aussi de manière significative à la constitution de notre image de nous-mêmes et à celle de notre conjoint.

Quand j’étais enfant j’avais peur d’entrer seul dans le grenier, mais si quelqu’un m’accompagnait je devenais franchement courageux. Cet endroit sombre et effrayant de la maison n’était plus qu’une simple pièce comme les autres. De la même manière, votre conjoint pourrait avoir très peur de visiter seul le grenier de son passé. Mais il aura davantage confiance si vous l’accompagnez et si vous découvrez ensemble les vieilles reliques qui assaillent son image de lui-même.

L’influence des parents

Probablement aucune relation humaine ne provoque de réponse émotionnelle plus forte, bonne ou mauvaise, que la relation avec ses parents. Il n’y a aucun doute que les parents de votre conjoint étaient deux des personnes les plus influentes dans le développement de son image de lui-même.
Que votre conjoint ait été loué et encouragé continuellement ou bien sans cesse critiqué, déterminera largement sa façon de se percevoir aujourd’hui. L’identité de votre mari en tant qu’homme, ou la confiance en elle-même de votre femme, lui vient de sa relation avec la personne lui servant de modèle. La stabilité ou l’absence de stabilité dans le mariage de ses parents lui ont envoyé des messages émotionnels de sécurité ou d’insécurité.
Le fait de plaire aux personnes les plus importantes dans notre vie devrait nous donner un sens et un sentiment de valeur ; cependant un enfant a besoin de se sentir valorisé non seulement en fonction de ses performances et de ses réalisations, mais aussi pour qui il est. Les parents qui refusent d’accepter leur enfant de manière inconditionnelle, feront de lui un adulte qui doit sans cesse se prouver par ses performances. Il se tournera vers d’autres pour trouver l’approbation qu’il lui faut.
J’ai connu une dame, Suzanne, qui avait eu un père despotique et hyper perfectionniste pour qui les choses devaient être impeccables. Toute petite, elle devait poser deux chaises en équilibre l’une sur l’autre pour dépoussiérer le haut de la fenêtre et de la porte de sa chambre, parce que son père venait les examiner régulièrement ! Une fois, elle fut privée de sortie pendant 2 semaines pour avoir omis d’arracher deux brins de mauvaises herbes alors qu’elle désherbait le jardin. A l’âge de 11 ans, elle devait descendre à la cave deux caisses pleines de bouteilles de soda. Elle arrivait à peine à les porter, mais elle le fit quand même. Arrivée à mi-chemin dans l’escalier, elle trébucha et tomba tête la première sur le sol en béton. Allongée au sol, entourée de verre brisé, son père la releva brusquement et, sans même s’inquiéter de son état, lui dit : « Espèce d’idiote, je t’avais dit de ne pas les faire tomber ! »
Bien évidemment, Suzanne avait une image d’elle-même appauvrie. A certains moments dans son mariage, son insécurité refaisait surface sous forme de distance émotionnelle. Son mari était souvent pris de cours, mais il l’encourageait à partager ce qu’elle ressentait. Il disait rarement: « Tu ne devrais pas te sentir ainsi ». Il reconnaissait plutôt que ses émotions étaient bien réelles, même si elles ne reflétaient pas toujours la réalité des choses. Il s’engagea à l’aider à résoudre ses sentiments envers ses parents, au lieu de les refouler. Grâce à cela, son image d’elle-même s’est améliorée et elle a un regard positif sur certains aspects qu’elle considérait autrefois comme négatifs.

Surmonter le Passé

Avant que vous m’accusiez d’être trop dur envers les parents et de leur faire porter tout le blâme, laissez-moi vous assurer de trois faits très importants :
- Nous naissons tous imparfaits. Chacun de nous porte en lui dès la naissance, le germe d’une image négative qui nous vient de nos ancêtres. Rien de ce que vos beaux-parents auraient pu faire, n’aurait changé ce fait dans votre conjoint.
- Aucun parent n’est parfait. Certains sont de meilleurs parents à certains égards, mais aucune mère ni aucun père n’élève parfaitement son enfant. Il est probable que les parents de votre conjoint ont fait du mieux qu’ils pouvaient, vu ce qu’ils avaient eux-mêmes vécu.
- Nous ne pouvons accuser nos parents pour ce qui est de notre responsabilité aujourd’hui. Bien que les parents de votre conjoint aient fait des erreurs, il est lui-même responsable de sa manière d’agir à présent.
Votre conjoint cherche peut-être à obtenir la reconnaissance et l’approbation parentales qu’il n’a pas connu en grandissant. L’aide que vous lui apporterez pour surmonter son passé est essentielle pour changer son image de lui-même endommagée, sans quoi la guérison resterait incomplète.
Voici quelques astuces :
* Premièrement, commencez à travailler avec votre conjoint pour mettre le problème entièrement à jour. Parlez de la façon dont vos parents vous traitaient, et demandez à votre conjoint de partager ses expériences. Soyez patient. Cela peut être très douloureux de parler de ces choses-là. Soutenez et affermissez votre conjoint en l’écoutant et en exprimant verbalement votre encouragement et votre acceptation.
* Deuxièmement, si les émotions de votre conjoint ne sont pas trop vives, aidez-le à comprendre ses parents (sans nier ni excuser leur comportement). Parlez d’eux ensemble et replacez leur vie dans son juste contexte. Cela l’aidera à relativiser, s’il n’est pas trop en souffrance.
* Troisièmement, aidez votre conjoint à voir qu’une reconstruction est possible. Quelque soit l’état du foyer dans lequel il ou elle a grandi, ressusciter une image de soi meurtrie et retrouver sa dignité est toujours faisable. Si vous êtes chrétiens, confiez le/la à Jésus dans la prière et montrez lui l’espoir de résurrection à tout niveau que Jésus offre.
* Quatrièmement, aidez votre conjoint à déterminer comment il doit agir envers ses parents. Il n’a aucun contrôle sur la façon dont on l’a traité dans son enfance, mais il peut influer sur les rapports qu’il entretient avec eux aujourd’hui. Ceci est très important même si les parents sont aujourd’hui décédés. Encouragez-le notamment à pardonner à ses parents – entièrement. Pardonner à quelqu’un signifie qu’on abandonne le droit de le punir. Vous aurez peut-être besoin d’en discuter d’abord en couple. Il faudra peut-être aussi faire appel à un conseiller qualifié si vous sentez que vous ne pouvez aider votre conjoint à surmonter ses émotions et réussir à pardonner à ses parents.
Bien que vous puissiez énormément aider et encourager votre conjoint dans ce domaine, vous ne pouvez pas de vous-même enlever la douleur de sa relation passée avec ses parents. Vous ne pouvez pas le forcer à croire ce que Dieu dit à propos de sa grâce et de son pouvoir de guérir. Vous ne pouvez pas non plus le forcer à suivre le processus qui mène au pardon. Le choix doit venir de lui : c’est sa volonté, sa décision.
Laissez à votre conjoint la liberté, la place, la grâce, et le temps de faire face à ses sentiments envers ses parents, et les résoudre. Dans certains cas, cela peut prendre des mois ou même des années pour faire ressortir et gérer toute la douleur infligée. Mais si vous êtes patient, il est possible de guérir, surtout avec l’aide de Dieu.



(c) www.familylife.com, tous droits réservés. Reproduit avec permission.

Source : http://www.atoi2voir.com/
Catégorie : Vie de couple
De la même catégorie
3 Commentaires
serge
oui
Posté par serge le 12-11-2009 à 10:12:07
salut, c'est corneille, je pense bien que quand on est marié c'est pour l'éternité et ce n'est pas pour un seule jour. mais pkoi battre nos femmes que dieu nous donnes, vraiment je trouve celà anormale car ce que dieu nous ais donner est bon. ayons la crainte de dieu svp les frères et soeurs amen.
Posté par corneille42 le 15-11-2009 à 15:52:08
jiréel
comment peut on aider un conjoint qui fait de son passé un mystère.
Posté par jiréel le 27-01-2010 à 11:47:53
Document sans titre

Connectez-vous pour utiliser ce service !
Login :
Passe :
   
Document sans titre
Séminaire ITONDA V2.0 - Veux-tu te marier? Comment te prépare-tu?
   
requete invalide supp ip